L’étude OCIRP

Étudier la situation des orphelins pour mieux les comprendre

Actuellement, il n’existe, en France, qu’une seule étude quantitative exhaustive sur la situation des orphelins et de leur famille (INED, 2003 sur la base du recensement INSEE 1999).

Elle apporte des informations inédites sur les orphelins. Elle souligne que cette population est peu explorée, aussi bien dans les statistiques que dans les études sur la sociologie de la famille et des politiques sociales. Toutefois, l’analyse de la situation des orphelins semble mieux appréhendée dans les domaines de la psychologie et de la psychiatrie.

Dans le cadre de son projet de fondation d’entreprise, l’OCIRP a réalisé en 2007 une étude[1] dont l’objectif était d’évaluer les besoins des orphelins et de déterminer la nature des actions à soutenir pour répondre à leurs attentes.

Cette recherche a été menée selon une triple approche :

  • une analyse des données quantitatives disponibles sur une population d’orphelins de 8 524 enfants bénéficiaires d’une rente OCIRP ;
  • la mise en œuvre d’une enquête qualitative ;
  • la diffusion d’un questionnaire auprès des associations membres de la Fédération des associations des conjoints survivants (Favec).

_____________________

[1] Étude « La situation et les besoins des orphelins ; quelles spécificités ? » par Esin Gezer, chargée de mission OCIRP en 2007. Mémoire de Master Recherche « Dynamiques de populations » IDUP (Institut de Démographie Université Paris I), sous la direction de Marlène Lamy.