« Facteurs de risque de deuil compliqué chez les enfants endeuillés d’un parent : une étude longitudinale et prospective » Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Le décès d’un parent a des conséquences psychologiques chez les enfants qui s’atténuent dans le temps. Elles peuvent pour certains d’entre eux aboutir au développement d’un « deuil compliqué » (DC). Ce syndrome spécifique à la perte d’un proche se caractérise par des souvenirs intrusifs, des préoccupations et ruminations en lien avec la perte, un désir et une envie de voir le défunt, persistant plus de 6 mois après. Cette recherche vise à examiner les facteurs de risques psychologiques et cognitifs du deuil compliqué chez des enfants âgés de 6 à 17 ans. Pour cela, il se focalise sur 4 axes de travail : (a) la trajectoire des symptômes de deuil entre 3 et 12 mois après la perte d’un parent chez des enfants âgés de 6 à 17 ans ; (b) les facteurs de risque psychologiques et cognitifs du DC ; (c) l’effet modulateur des symptômes de deuil du parent survivant sur l’impact de ces facteurs de risque. Fort de ces connaissances, des instruments d’identification et de prise en charge spécifique ouvrir la voie à des actions de préventions pour réduire les risques de DC.

Retour à liste de tous les projets